26 mai 2016 : La plateforme CORIOLIS

Laboratoire des Ecoulements Géophysiques et Industriels (LEGI)
Visite sous la conduite de Samuel Viboud, Responsable technique de la plateforme (20 participants)

La force de CORIOLIS – ainsi nommée parce que mise en lumière par Gustave Coriolis en 1835 – dévie la trajectoire d’un objet en mouvement à la surface d’un objet en rotation. Sur terre, cette force s’applique à tout corps en mouvement, par suite de la rotation de la terre autour de l’axe des pôles. Elle agit en particulier sur les masses d’air et d’eau et notamment sur les dépressions et dans les anticyclones, ainsi que sur le sens

L’équipement

Une première plateforme avait été installée en 1960 au CEA de Grenoble à la demande d’EDF qui voulait modéliser à l’échelle 1/50000 les courants et les déplacements des sédiments dans la Manche, en vue d’un projet d’implantation d’usines marémotrices. Elle a permis de représenter l’effet de la rotation terrestre sur les marées dans la Manche, en tenant compte de la topographie des fonds marins. Puis, de façon plus large, elle a contribué à produire des outils de modélisation numérique des marées et à dresser la cartographie des courants océaniques.
Dans les années 1990, les aménagements de l’avenue des Martyrs à Grenoble prévus pour l’extension de la ligne de tram B ont entrainé la destruction de la plateforme, proche du chantier. L’avancée des techniques de simulation numérique rendaient alors obsolète l’utilisation de la plate-forme pour prédire les marées à l’échelle du globe, mais avait amorcé au LEGI un programme d’étude en océanographie opérationnelle. Aussi, un nouvel équipement, opérationnel depuis 2014, a été implanté au LEGI (campus de Saint Martin d’Hères), grâce à l’apport financier du CNRS.
Construite sur le modèle initial, mais avec des performances sont améliorées, la plateforme, posée sur un rail de 20 galets, mesure 13m de diamètre. Elle peut atteindre une vitesse de rotation d’un tour toutes les 20 secondes. Son poids en pleine charge est de 350 tonnes.
Elle est actuellement un instrument de recherches fondamentales en dynamique des fluides géophysiques, en particulier d’étude d’écoulement de fluides stratifiés. Ces fluides sont de solutions salines de différentes concentrations, préparées et stockées dans de grandes cuves implantées à côté de la plateforme.
Les chercheurs de tous pays viennent réaliser des expériences à grande échelle sur cette installation unique

Coriolis_P1050392

Coriolis_P1050390

Contactez nous