31 mai 2018 Domaine des Haute Glaces, 38710 Saint Jean d’Hérans Production de whisky

Visite passionnante et instructive sur les méthodes de production de ce whisky français, élaboré à partir des céréales cultivées sur les terres du Domaine, maltées puis distillées dans les annexes du château des Accarias, devenu ferme-distillerie. Installée dans le Trièves, au lieu-dit le Collet de Vulson, l’entreprise a fait ses premières moissons en 2009.
Le Domaine des Hautes Glaces est un des rares distillateurs qui cultive et transforme ses propres céréales dans un environnement protégé et contrôlé puisque cette jeune entreprise assure un entretien annuel doux des sols (scarification en surface pour les parcelles cultivées), sème et récolte de céréales diversifiées, certifiées agriculture biologique. Elle distille au moyen de chaudières fonctionnant avec des granulés de bois du Trièves, bénéficie d’eau naturelle de bonne pureté. Elle tire profit de son environnement agricole et naturel et transmet un savoir-faire hérité de châtelains autrefois passionnés d’alchimie.
La distillerie développe une gamme de whiskys « single malt » qui vieillissent en fût de chêne imprégnés de Cognac, vin jaune, Condrieu…
Elle a des projets de diversifications audacieux au sein d’un même territoire, tout en maintenant une production conçue dans une filière agricole biologique.

W_20180531_105416_a

W_JBC_P1060353

W_20180531_104840_a

23 avril 2018 Papeteries de Vizille

La visite s’inscrit en complément des actions « Béton 2017 » menées par l’Aphid en 2017, année du bicentenaire du rapport de Louis Vicat qui est à l’origine de l’industrie cimentière française : (conférences, documents Idha, participation au Séminaire Icomos, visite de la Cimenterie Vicat à Montalieu-Vercieu.
Les Papeteries de Vizille, fondées à Vizille au XVIe siècle, appartiennent au groupe Vicat depuis 1984. Actuellement, avec170 salariés, elles développent deux activités principales :
– la fabrication et la commercialisation de différentes gammes de papier : papiers de cuisson, papiers sécurisés, papiers pour le contact alimentaire.
-la fabrication et la commercialisation de papiers de sacs et de sacs adaptés à des besoins spécifiques et exigeants qui vont des sacs pour expédition et vente de ciments, farines et autres matériaux, aux sacs personnalisés pour le commerce de luxe.
Accueillis par M Thierry Meilland-Rey, Directeur Industrie Minérale qui a présenté le groupe Vicat et l’usine de Vizille, nous avons écouté M David Darmon, Directeur Général de l’entreprise, qui a présenté les divers produits élaborés à partir des 5000 t par an de papier fabriqué à Vizille : papier alimentaire, de sécurité, de papier pour joints de plaques, papiers décors. Il a insisté sur l’indispensable présence de la société aux salons internationaux où s’affronte les concurrents mondiaux du secteur.
Nous avons ensuite visité l’usine où l’unique machine met en forme toutes les gammes de papiers à partir de pâte à papier achetée, les halls où les papiers sont traités, décorés, contrôlés, ainsi que la sacherie.

W_Papeteries Vizille_DSC09839

W_DSC09828

W_DSC09785

Février 2018 Exposition « Lumière, le cinéma inventé » au Musée des Confluences à Lyon

De l’autochrome au cinématographe, l’épopée technique, artistique et industrielle des frères Lumière, c’est ce que retrace cette superbe exposition temporaire au Musée des Confluences à Lyon, que nous avons visitée le 8 février 2018.
L’exposition retrace l’histoire du cinéma à partir des premiers appareils (kinétographes, kinétoscopes) mis au point pour visionner les images, puis les premières suites de prises de vues, puis les premiers films réalisés par divers inventeurs (WKL Dickson, Th Edison…).
L’exposition se focalise sur l’invention des frères Lumière qui, les premiers, ont réussi à projeter des films photographiques sur grand écran (1895). Ainsi, elle fait découvrir leur document sur la sortie d’usine d’ouvrières et ouvriers ; la salle de leur première projection publique payante, à Paris, est reconstituée. Elle fait aussi remarquer l’apport significatif des frères Lumière dans le domaine de la photo couleur, à partir des plaques de verre « autochrome », qu’il considère comme sa plus originale invention. De magnifiques images sur ces plaques illustrent l’évolution de la finesse des images et des nuances obtenues grâce à l’emploi de divers supports pour filtrer la lumière, dont le meilleur est la fécule de pomme de terre.
Enfin l’expo retrace les débuts de l’industrie cinématographique, soulignant le rôle majeur qu’ont joué les frères lumière et de C Pathé à son essor.

W_Lumière_plaque maquette usine.bd

Lumiere plaque maquette de l’usine

W_Lumiere_photo couleur.bd

Lumiere photo couleur

W_Lumiere_kineto3.bd

Kineto

Contactez nous / Contact us