31 mai 2016 Stephane REVEL

Mercredi 27 avril 2016 : visites de la Tournerie Mayet à Sainte-Eulalie-en- Royans et des vestiges des anciens moulins de Pont en Royans

La journée passée dans le Vercors et plus particulièrement dans le Royans, à Pont en Royans, Isère et à Sainte-Eulalie- en- Royans, Drome, a pour caractéristique la découverte du détail, que ce soit en visitant la Tournerie Mayet ou en découvrant les traces des anciens Moulins de Pont en Royans, ces deux lieux géographiques appartenant à deux départements différents et n’étant séparés que par un pont qui enjambe la Vernaison, un autre détail caractéristique.

La Tournerie Mayet : le site, la friche industrielle, la production.

Cette usine de tournerie sur bois, au pied du Vercors, dans un site surprenant, à proximité immédiate de la Vernaison qui se jette dans la Bourne, est une usine hydraulique créée en 1898, fabriquant une multitude d’objets tournés en bois, où ont travaillé 120 ouvriers dans les années 1920-1930. Elle a fermé ses portes en 1986.
Actuellement, les membres proches de la famille du dernier dirigeant sont très attachés à cette ancienne entreprise. Ils nous ont accueilli et présenté au Président de l’association « Pont Patrimoine » qui nous a guidés tout au long de cette journée.
En pénétrant dans le premier étage du bâtiment nous avons découvert tous les postes de travail qui ont été restaurés par les membres de l’association et dont certains sont encore en état de marche. Toutes les étapes de la fabrication de ces objets ont été décrites, depuis le sciage jusqu’à l’expédition. Nous avons assisté à la fabrication d’une petite coupe en bois, un des objets fabriqués parmi la centaine qui étaient expédiés régulièrement, du plus simple : la cuillère en bois, au plus insolite : le billot à poussins.
Le bureau du Directeur de l’usine est conservé en excellent état avec tout son équipement d’époque.

Les traces des moulins de Pont en Royans

Du moulin du prieuré, cité en 1259, à la centrale EDF de 1950, le président de l’association Pont Patrimoine, nous a amenés au bord de la Bourne, face aux « maisons suspendues » et nous a fait découvrir les lieux évoquant des moulins dont quatre comportent encore des traces, dont un avec une roue à aube horizontale. Une visite plus détaillée est possible mais uniquement lors de journées du Patrimoine car ces vestiges sont dans des propriétés privées.
Après avoir pris connaissance des images et photos qu’il nous a montrées, il a été plus facile de comprendre ce que l’on voit ou devine.

Tournerie MayetIMG_1079 (11)

Tournerie MayetIMG_1079 (16)

Tournerie MayetIMG_1079 (13)