4 Juin 2014, WINOA, au Cheylas

L’entreprise s’appelait Wheelabrator Allevard ; elle a changé de nom, mais produit toujours des grenailles d’acier abrasives, pour le polissage de surfaces métalliques, les carrosseries automobiles par exemple, la découpe de pierres dures, et bien d’autres usages…

A l’usine du Cheylas, des ferrailles de récupération se font d’abord fondre et purifier au four électrique.
L’acier liquide est coulé sur une lame d’eau qui fractionne le jet de métal en gouttelettes.
Les gouttelettes solidifiées sont traitées, tamisés, contrôlées et réparties en poudres fines, moyennes, grossières qui, dans de grands « couffins », partent vers leurs utilisateurs.
En 2014, une vingtaine d’Aphidiens ont suivi le déroulement du procédé qui transforme des riblons en grenailles agressives. Certains ont été impressionnés par la coulée d’acier liquide, tous ont été satisfaits de constater qu’il reste de la sidérurgie au pied de Belledonne.

Tagged: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *